lespacearcenciel

La noétique, du grec noesis, se rapporte en philosophie à la noèse, l’acte par lequel la pensée vise son objet. Parmi ses objectifs principaux on peut mentionner l’étude de la nature et du fonctionnement de l’intellect humain et les liens entre cet intellect et l’intellect divin. C’est pourquoi la noétique a eu souvent des liens très étroits avec la métaphysique. Dans la tradition occidentale la noétique a été très influencée par les théories de philosophes comme Anaxagore, Aristote ou Platon.

Une nouvelle discipline scientifique ?
On comprend dès lors la récupération de ce terme pour désigner une nouvelle discipline à prétention scientifique, actuellement en vogue aux Etats-Unis, qui vise à démontrer que notre esprit influence le monde physique. Dans le roman de Dan Brown, Katherine Solomon est une chercheuse en noétique très active, puisqu’elle a montré que la pensée pouvait affecter “la croissance des plantes, la direction dans laquelle un poisson nage dans un bocal, la façon dont les cellules se divisent dans une boîte de Pétri [...], les réactions chimiques à l’intérieur du corps”. Autant d’expériences effectivement entreprises ces dernières décennies, qui ne sont pas en réalité le fait d’un seul chercheur, mais de plusieurs à travers le monde. Car le concept selon lequel la pensée pourrait agir sur la matière n’est pas nouveau.

http://www.neotrouve.com/?p=585

Vues : 65

Commenter

Vous devez être membre de lespacearcenciel pour ajouter des commentaires !

Rejoindre lespacearcenciel

© 2014   Créé par lespacearcenciel.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation